ESU/ISPALE : Séance de partage entre IOB sarl,FPAU et étudiants sur l’entreprenariat

ESU/ISPALE : Séance de partage entre IOB sarl,FPAU et étudiants sur l’entreprenariat

L’Institut Supérieur Prince Amani de la Logistique et Entreprenariat de TADU (ISPALE) a vibré ce samedi 17 novembre 2018 sous le rythme de la séance de partage d’expérience sur l’entreprenariat entre entrepreneur et étudiants de cette institution.

C’est,sous la conduite du Professeur ILAN BIJAUI, de la nationalité Israélienne venu dispenser le cours de l’entrepreunariat aux étudiants de l’Institut supérieur sus identifié, deux entreprises œuvrant à Durba; la Société Inter Oriental Builders (IOB Sarl) et la Fédération Paysanne pour la Promotion la Promotion Agro – Industrielle de l’Uélé (FPAU) ont été conviées à partager leurs expériences d’entrepreunariat avec les étudiants.

Représentant l’entreprise IOB Sarl, le Docteur Jean – Claude AGUMA, alors administrateur de cette société a axé ses propos sur les origines de cette société, sa vision et ses objectifs, les réalisations, les opportunités et les menaces à la réussite de leurs activités.Selon lui, les différentes guerres qui ont caractérisé la République Démocratique du Congo ces trois dernières décennies avaient eu comme conséquence principale la destruction des infrastructures socioéconomiques de base (écoles, routes, hôpitaux, bâtiments administratifs, etc.). Au sortir du pays de ces différentes guerres, le principal défi qui se présentait à la RDC était donc la reconstruction nationale. C’est ainsi que grâce à la vision et le leadership de Monsieur Samuel FENI MATSANDRO, cette société a vu le jour.

Il indique à cet effet que , la vision de cette société est de contribuer à la reconstruction nationale et la création d’emploi en vue de résorber le problème de chômage qui gangrène l’Etat congolais réduisant ainsi le pays dans un état de pauvreté tout à fait abyssale.

En ce qui concerne les opportunités, Dr Jean – Claude AGUMA a rappelé que les opportunités pour le développement de leurs activités sont notamment : le pays, la République Démocratique du Congo, qui est un grand chantier en reconstruction, les institutions d’enseignement supérieur et Universitaire dont l’ISPALE qui forment les futurs cadres qui peuvent pallier au problème de qualité du personnel.

Parlant de la question liée aux menaces, il fait mention des actes inciviques de la communauté qui se livre des fois au vol des biens de cette société, l’insécurité qui ne permet pas de travailler dans tous les coins de la RDC, les tracasseries administratives ainsi que la concurrence déloyale de certaines entreprises.

Pour sa part, Monsieur Reginald MONDIPALE SIRIKA, coordonnateur de la Fédération Paysanne pour la Promotion Agro – Industrielle dans l’Uélé a partagé l’expérience de sa structure avec les étudiants en abordant l’historique de cette structures, ses activités et réalisations, les structures encadrées par leur organisation, les opportunités, les points faibles, les menaces ainsi que le secret de la réussite de leurs activités.

Abordant la question de l’historique de la FPAU, dans un exposé magistral comme un enseignant devant ses élèves, Monsieur Reginald MONDIPALE a souligné que la FPAU a vu le jour avec la venue de la Société Kibali Gold Mine dans le territoire de Watsa. En effet, comme cette société devait procéder à la délocalisation des personnes qui se trouvaient sur son site d’exploitation, la plupart des orpailleurs qui se trouvaient sur ce site devait manquer de l’emploi. C’est ainsi qu’il fallait les encadrer pour d’autres emplois ; mais aussi, toujours avec cette délocalisation, les délocalisés devaient se retrouver dans la pénurie alimentaire. C’est dans cette perspective que la FPAU a vu le jour pour d’une part encadrer les orpailleurs à l’agriculture et d’autre part palier au problème d’insécurité alimentaire.

S’agissant de leurs activités, Reginald MONDIPALE a rappelé que sa structure encadre les coopératives agricoles présentes dans le territoire de Watsa et Faradje en l’occurrence la BMB, CHRISBEN, Maman DIBELE, et autres. Parlant des opportunités, il a rappelé que celle-ci, qui se présentent à eux sont notamment : la présence du géant minier, Kibali Gold Mine, l’existence des routes pour acheminer les produits de la culture, la disponibilité des terres cultivables, la disponibilité du courant électrique issu de la centrale hydroélectrique de la SOKIMO et les trois autres construites par l’entreprise Kibali ainsi que le marché des biens et services auprès de la société Kibali Gold Mine. En ce qui concerne les menaces, il a parlé de l’effritement du pouvoir d’achat de la population, le feu de brousse, l’insécurité et la fermeture brusque de la mine d’or de Kibali.

Le sérieux dans le travail, le dévouement, l’esprit de créativité, le sens de l’ouverture aux autres et la connaissance du milieu, constituent le secret de la réussite de la FPAU.

Rappelons que l’Institut Supérieur Prince AMANI de la Logistique et l’Entreprenariat est une institution d’Enseignement Supérieur et Universitaire œuvrant dans le Territoire de Faradje, précisément à TADU. Cette institution organise les filières comme la Logistique, l’Entreprenariat et la Gestion Informatique. L’année 2018 est la deuxième année de son existence.

Maître Dieudonné Albert Colette BULE/lecoqdelest.net

2 réflexions au sujet de “ESU/ISPALE : Séance de partage entre IOB sarl,FPAU et étudiants sur l’entreprenariat”

Laisser un commentaire

Résoudre : *
32 ⁄ 16 =