Accueil » POLITIQUE » Hau-Uele: Environ 31% du Budget 2020 consacré aux constructions, réfections,addictions, d’ouvrages et acquisitions immobilières

Hau-Uele: Environ 31% du Budget 2020 consacré aux constructions, réfections,addictions, d’ouvrages et acquisitions immobilières

Le Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa a promulgué, ce mardi 31 décembre 2019, l’édit budgétaire pour l’exercice 2020.

le budget 2020 de la province évalué 155.222.380.918,28 FC

Dans ce budget évalué
en équilibre, en recettes et en dépenses à 155.222.380.918,28 FC, les travaux d’infrastructures ont une part importante.

Selon les prévisions, 49 306 373 288, 85 FC du budget 2020 seront consacrés aux constructions, réfections, réhabilitations, addictions, d’ouvrages et édifices; acquisitions immobilières tandis que 42 957 499, 53 FC de recettes des budgets annexes au même titre que leurs dépenses.

Avec cette part importante, l’on constate la ferme volonté du chef de l’exécutif de doter la province des infrastructures viables.

Les autres détails se présentent de la manière suivante :

la configuration des recettes du budget général sont arrêtées à 155 179 351 418 FC.

Avec ces prévisions, les ressources internes représentent 142 165 298 293, 28 FC tandis que celles de l’extérieur elles représentent 13 014 053 125, 47 FC.

Les recettes internes constituées de recettes courantes sont arrêtées à 119 509 435 242, 88 FC contre 6 411 928 532, 40 de recettes en capital de la province tandis que les recettes extérieures constituées de dons et legs extérieurs représentent respectivement 12 997 25,47 FC et 16 799 000,00 FC.

Quant aux dépenses, elles sont chiffrées à 155 179 351 418, 75 de FC dont 71 241 641 586,05 consacrés aux dépenses courantes contre 83 937 707 832, 70 de FC pour les dépenses en capital dont 5 495 418 894, 00 FC seront consacrés à la dette publique en capital.

Les frais financiers sont arrêtés à 468 750 622, 97 FC, alors que les dépenses du personnel sont elles fixées à 48 536 263 893, 62 FC.

L’article 14 dudit Edit indique que les dépenses de biens et matériels sont arrêtées à 917 029 308, 84 de FC contre 5 874 943 178, 12 alloués aux dépenses liées à des prestations.

Concernant les dépenses de transferts et interventions, elles sont arrêtées à 9 949 237 688, 50 FC concrètement à celles liées aux équipements qui devront bénéficier de 34 631 334 543, 85.

Chimène YOKOBHA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 6 =