Haut-Uélé-Ebola: le ministre national de la santé, Oly Iunga appelle la population au calme et à l’observance des règles d’hygiène

Dans le cadre de la restitution de sa mission de santé en territoire de watsa sur la probable contamination de la maladie à virus Ebola , le ministre national de la santé, Oly Ilunga a tenu une une réunion mercredi 30 janvier dans la salle communautaire de Durba.

Dans son rapport de mission après les travaux effectués à Moku, lieu ciblé,en collaboration avec toutes les équipes de la zone de santé de watsa ainsi que les partenaires, Oly Ilunga dresse un bilan négatif de la maladie du virus Ebola en territoire de Warsa.

« Le résultat de notre enquête est est négatif,c’est un aspect à encourager pour tous ceux qui ont contribuer à cette mission. la contamination n’a pas eu lieu à Watsa mais à Butembo »

Pour lui, avec le niveau de la préparation et sensibilisation observé en territoire de Watsa, le milieu rassure que des dispositifs et outils necessaires pour barrer l’accès à cette maladie.

Néanmoins Oly Ilunga appelle à la vigilance et à la prudence pour les quarante et deux jours considérés comme période de compte à rebours pour vérifier si les personnes contactées ne présenteront pas des signes hémorragiques apparentés à Ebola

Entre temps les dispositifs seront déjà mis sur pied en collaboration avec la société Kibali gold Mines qui mettra en place le contrôle dans chaque point d’entrée afin d’écarter de toute tentative épidémiologique.

Lire aussi http://lecoqdelest.net/watsa-riposte-de-maladie-a-virus-ebola-arrivee-mardi-de-delegation-ministre-national-de-sante-oly-ilunga/

Par ailleurs, le ministre national de la santé Oly Ilunga a souligné que la Gestion des déchets est une aussi une source de la contamination tout en indiquant que la population doit travailler en collaboration avec les infirmiers car on ne peut jamais vaincre Ebola sans l’appui du système Sanitaire.

Rappelons que, Oly Ilunga, ministre national de la santé accompagné de son collègue de la santé du Haut-Uélé avait visité le territoire de Watsa du 29 au 30 janvier pour mission officielle suite à l’alerte d’un cas de contamination d’un operateur economique venu de Moku à Butembo.

Caleb Bodio/lecoqdelest.net