Haut-Uélé : L’orphelinat Sainte Rose de Lima à Watsa a bénéficié de l’aide des Rastamen à l’occasion de leur journée internationale

Comme à l’accoutumée, le 11 mai 2019 , les rastamen de Watsa-Durba ont célébré leur journée internationale pour commémorer la mort de Bob Marley.

A l’instar de la caravane motorisée, la journée a connue plusieurs activités organisées par l’ssociation des rastamen du territoire du watsa.

Dirigée par Patrick SALUMU, allias King PASA, cette association a posé un acte de générosité. Elle a visité l’orphelinat Sainte Rose de Lima de watsa où elle a apporté des dons à environ dix-huit orphélins agé de zéro à plus ou moins quatre ans.

Ce que l’on pouvait voir dans leur lot offert; un sac de farine de maïs, du lait ,du savon et autres.

La Soeur Nathalie, responsable de cette maison d’encadrement a salué cette initiative et encourage cette association de rastamen.

 »Tous nos remerciements aux Rastamen de venir visiter nos enfants et nous leur encourageons d’aller en avant peut être nos enfants seront un jour ensemble avec eux, malgré les difficultés que nous rencontrons surtout pour la nourrisson et les soins médicaux. Les gens nous visitent ,nos enfants mangent bien raison pour laquelle ils sont toujours en bonne santé » peut-on retenir dans son speech.

Pour Patrick SALUMU,président de l’association, sa structure salue la participation de tous les rastamens pour la réussite de cette journée tout en expliquant que ce qu’un rastaman est un artisan de paix et de non violence comme
l’initiateur Bob Marley .

 »Bob Marley est un artiste jamaïcain, il était artiste musicien, il a mené sa vie dans la paix , dans la réconciliation, grâce à celà il avait pû réconcilier deux grands opposants du monde dont Saney Marly et Zigy et avait ensuite réussi dans sa vie à réconcilier les milieux accablés par les guerres à travers ses chansons » a t-il indiqué.

Il ajoute cependant que la visite de l’orphelinat est le signe d’amour , de partage pour montrer à ces enfants qu’ils ont aussi une place dans la communauté. C’est aussi une des valeurs d’un rastaman étant donné que Bob Marley, l’initiateur fût orphelin et aimait beaucoup ses frères orphelins , aidait plus les prisonniers.

Le  »Rastafarisme », association des Rastamen existe en territoire de watsa il y a environs trois ans.

Caleb BODIO/lecoqdelest.net