Accueil » POLITIQUE » Haut-Uélé/politique: le gouverneur Christophe BASEANE NANGAA préside la cérémonie de la prise d’arme à Isiro

Haut-Uélé/politique: le gouverneur Christophe BASEANE NANGAA préside la cérémonie de la prise d’arme à Isiro

Christophe BASEANE , gourverneur remettant l’étandard au commissiare provincial de PNC/Photo Léon MANGBULU/www.lecoqdelest.net


Le deuxième Gouverneur élu de la province du Haut-Uélé, Christophe est arrivé à Isiro, le chef-lieu de sa juridiction ce jeudi 23 mai 2019.

Deux jours après son arrivé, il vient de présider la cérémonie de présentation des nouvelles autorités provinciales du Haut-Uélé et de prise d’arme par le général de la police nationale congolaise, le commissaire divisionnaire provincial, Patrick SABITI ABDALLAH

Entouré d’une innombrable foule dont son Vice-Gouverneur, Christian PITANGA MANGANDRO, le président de l’organe délibérant, les honorables membres du bureau, les députés provinciaux, les membres du comité provincial de sécurité, les partis politiques, les chefs des services étatiques, paraétatiques et privés de la place, les autorités coutumières, les forces-vives et la croix rouge.

Pendant ce temps, les militants des partis politiques représentés chacun avec son logo pour avoir élevé le fils du bassin de l’uélé au rang de gouverneur.

Dans son allocution, le Gouverneur de province a rendu hommage au commissaire spécial, Célestin BONDOMISO BEBISYAME pour avoir jeter le jalon de cette jeune province après son démembrement avant de saluer les efforts consenti par son prédécesseur, Jean-Pierre LOLA KISANGA en vue de mettre en oeuvre les actions concrètes en bout de trois ans pour le décollage de cette province.

Il a également rendu hommage au chef de l’État Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, garant de la paix pour sa vision d’améliorer les conditions de travail des fonctionnaires de l’État, avant d’appeler à l’implication de toute la population pour l’émergence de cette jeune province, conformément à la vision du chef de l’État.

Il a en outre indiqué que son gouvernement aura comme mission, administrée la province à l’application des lois, assurer la sécurité, promouvoir la démocratie, la bonne gouvernance, les droits humains et éradiquer le phénomène de barrière illégale sur toute l’étendue de la province du Haut-Uélé.

Il a invité les autorités politiques et la population locale de la diaspora du Haut-Uélé en faire le front commun pour le développement du Haut-Uélé.

C’est par le défilé des éléments de la Police Nationale Congolaise, des Forces Armées de la République Démocratique du Congo et de la croix rouge que la cérémonie s’est clôturée à la grande joie qui résulte de l’accompagnement de ce qu’on attendait.

Léon Mangbulu/lecoqdelest.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 ⁄ 4 =