Accueil » SOCIETE » Haut-Uélé: Remise officielle de onze puits d’eau forés par l’entreprise Bravo Tozali Compagnie à la cité de Kokiza à Watsa

Haut-Uélé: Remise officielle de onze puits d’eau forés par l’entreprise Bravo Tozali Compagnie à la cité de Kokiza à Watsa

La délégation composée des membres du département social de kibaligoldmines, de l’entreprise BTC Sarl,du procureur près le parquet de watsa et des acteurs de la société civile qui a fait,  mardi 27 février, un déplacement à Kokiza, a procédé à la remise de onze puits d’eau forés par l’entreprise à capitaux privés Bravo Tozali Compagnie(BTC sarl en sigle) , aux populations des quartiers Gurumbwa et Kasia , situés à environ 2 Km à l’Ouest de Durba-centre.

« Le forage de ces puits s’inscrit dans le cadre de la responsabilité sociétale des promoteurs d’exploitation minière vis-à-vis des populations environnantes, population issue du projet de réinstallation du village Gurumbwa, qui doit avoir accès à l’eau propre » indique Willy Mekombo, superintendant du département social de kibaligoldmines.

Pour Ecric Masimo, représentant du directeur général de BTC, les populations connaissent des problèmes d’approvisionnement en eau. Faute de points d’eau aménagés; « Pour faire face aux besoins exprimés par ces populations , nous avons décidé de lancer ce projet car ceci est aussi dans le cadre de notre accompagnement et cohabitation avec la communauté. Les populations puisent l’eau ici et là, plus souvent à partir des ruisseaux, notre projet de construction de ces puits d’eau est d’améliorer aussi les conditions de vie de la population locale, notamment les enfants du village pour lutter contre les maladies infantiles ( gastro, déshydratation… ), et pour libérer les enfants, les mamans de la corvée d’eau sur plusieurs kilomètres par jour » a-t-il dit

» Le problème d’eau potable est presque séculaire dans ces quartiers nouvellement installés. Les anciennes bornes fontaines, installées dans la contrée , qui alimentait cette partie de la cité de Kokiza en eau potable, fournit actuellement avec vétusté de matériel une eau brute, non traitée, et quelques fois impropre à la consommation » alerte un habitat tout en félicitant l’initiative.

Aux yeux du représentant du numéro un de BTC, les chefs des quartiers et habitants ont reçu des injonctions à protéger cet acquis et doivent assurer sa pérennisation; « sur cette lancée pour faire plus en faveur des populations environnantes, nous tenons à saluer les efforts de kibali à fournir de l’eau propre à la communauté à travers son partenaire. Nous en appelons à un bon usage, celui qui sabotera cet édifice sera à la disposition de loi » a martelé Clement Bakari, procureur de la république près le parquet de Watsa.

Une satisfaction pour les habitants ce ces quartiers venus nombreux assister à cette cérémonie.

Rédaction lecoqdelest

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 − 5 =