Haut-Uélé : Vol à main armée en répetition à Watsa, la société civile annonce des actions citoyennes reconnue par la loi

Haut-Uélé : Vol à main armée en répetition à Watsa, la société civile annonce des actions citoyennes reconnue par la loi

Une maison cambriolée à Durba, photo tiers.


La société civile, forces vives du territoire de Watsa passe du silence à l’action face à l’insecurité grandissante à main armée depuis le début du mois de juillet.

Dans un memorandum dont une copie parvenue à lecoqdelest.net mercredi 31 juillet 2019, les signataires disent regretter le silence coupable du gouvernement.

 » Aujourd’hui c’est le cas de vol à main armée, qui sait demain qu’il s’agirait des morts d’hommes et celà sous les regards passifs des autorités tant politico-administratives »

Cette structure d’appui à la démocratie menace de déclencher des actions cotoyennes si le gouvernement n’intervient pas urgement.

« Au cas où la réaction de l’autorité provinciale n’apportera pas un issu durable dans un bref délai face à ce ganstérisme, la société civile de Watsa entreprendra des actions citoyennes reconnues par la loi ».

Voici le memorandum: