Ituri: Abdallah Penembaka ecarté de la gestion de sa province par la Haute hiérarchie, l’intérim est confié à Pacifique Keta

Ituri: Abdallah Penembaka ecarté de la gestion de sa province par la Haute hiérarchie, l’intérim est confié à Pacifique Keta

Le Gouverneur de la province de l’Ituri, Jefferson Abdallah Penembaka, désormais ne s’occupera pas de la gestion de la province de l’Ituri.La nouvelle est tombée comme un coup de tonnerre dans sa province via un candidat à la course présidentielle à quelques jours du scrutin; Du coup, la nouvelle a fait le tour des réseaux sociaux. Est-ce un candidat à la presidentielle peut prendre une décision d’écarter un gouverneur?

La haute hierarchie a jugé utile de le mettre à l’écart de la gestion de sa province en cette période de campagne , annonce une source ayant réquis l’ananymat à lecoqdelest. net.

Selon les sources concordantes, la nouvelle est répendue dans la ville après le passage du candidat du FCC, Emanuel Ramazani Shadary.

La cause principale de son rémerciement serait la mégestion du dernier public tant dénoncé par la société civile locale, la notabilté et autres couches politiques. l’intérim sera assuré par Pacifique Keta Upar, le vice-gouverneur.

La même source indique qu’il est même interdit au Gouverneur sortant , Jefferson Abdallah Penembaka qui séjourne à Mambasa de faire un mouvement sur Bunia, siège des institutions provinciales jusqu’à l’installation des nouvelles institutions.

Cet homme, bien que critiqué dans la sphère politique locale , était connu par les uns pour ses convictions et sa détermination à réaliser ses projets. Ancien homme d’affaires, enseignant d’université,il s’est converti en politique en réussissant avec le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie -PPRD qui lui a valu le fauteuil du Gouverneur de l’actuelle province de l’Ituri en passant par l’époque du commissariat . Il a dirigé cette province, anciennement district depuis son avenement.

Jefferson Abdallah quitte l’éxecutif en laissant à sa province un bâtiment réhabilité, un stade moderne de football en cours et des infrastructures dans certains secteurs mais était toujours en délicatesse avec son Assemblé Provinciale.

En mai 2017, il fait l’objet d’une motion de défiance, lui reproche le détournement, l’insécurité, le délabrement des infranstructures, etc… La motion se verra rejetée, principalement pour des raisons de vice de procédure.

La société civile de l’Ituri avait invité le président Kabila à diligenter un “audit” sur la gouvernance depuis l’élection d’Abdallah Pene Mbaka à la tête de cette province sur les conditions sociales, économiques de la population qui se sont suffisamment détériorées indiquait les sources sur place.A en croire la société civile de l’Ituri rélayer par nos confrères, l’argent des contribuables ne profitait pas à la communauté.Même les députés nationaux et provinciaux de l’Ituri avaient, lors du dixième sommet de leur caucus en février 2017, accusait le gouverneur Abdallah Pene Mbaka de mégestion de cette province.

Rédaction/www.lecoqdelest.net

2 réflexions au sujet de “Ituri: Abdallah Penembaka ecarté de la gestion de sa province par la Haute hiérarchie, l’intérim est confié à Pacifique Keta”

Laisser un commentaire

Résoudre : *
4 + 13 =