Accueil » ACTUALITES » Ituri: Deux personnes assommées dans une manifestation à Mahagi-port, les voix se font attendre, la société civile territoriale exige la démission du gouverneur et de l’administrateur du territoire

Ituri: Deux personnes assommées dans une manifestation à Mahagi-port, les voix se font attendre, la société civile territoriale exige la démission du gouverneur et de l’administrateur du territoire

Dans une déclaration à lecoqdelest.net, maître David Mokili Mungunuti exige le départ immédiat du gouverneur de province et de l’administrateur du territoire de mahagi. Il indique que cette responsabilité incombe au gouverneur de province et son représentant à mahagi qui ont failli à leur mission ,celle de protéger la population. Selon lui, il est inexplicable qu’une frange de la population non armée soit terrorisée par le pouvoir avec l’arme à feu dans sa réclamation pacifique à la recherche du corps de leur fils.

 » Nous exigeons le départ imminent du numéro un de la province, le non professionnalisme de la police dans l’encadrement des manifestants constitue sa mauvaise gestion de la province. Nous sommes fatigués , un mois ne passe pas sans que l’on enregistre des personnes tuées par balles à Mahagi. Notre territoire n’est pas un abbatoir humain où le pouvoir en place sans assiduité et négligeant dans la gestion de la province profite de sa mauvaise mode operandis. » a dit David Mokili Mjngunuti.

Du côté des forces politiques, via son compte twitter, Gratien Iracan de saint Nicalas, un acteur politique indépendant basé à Bunia au chef-lieu de la province note que la irresponsabilité du gouverneur de province est clairement dévoile.

Pour Ibrahim ucircan Bule, secrétaire exécutif en Ituri, de la plateforme électorale soutenant la candidature de Moïse Katumbi, une fois de plus le pouvoir provincial expose le peuple ituri.

ATD/lecoqdelest.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 + 16 =