Accueil » SANTE » ITURI/Djugu : Le gouverneur de la province inaugure un nouveau bâtiment au centre de santé de Kpandroma

ITURI/Djugu : Le gouverneur de la province inaugure un nouveau bâtiment au centre de santé de Kpandroma

Le gouverneur de la province de l’Ituri Jean Bamanisa Saidi a officiellement inauguré le mardi 16 juillet 2019 un nouveau bâtiment du centre de santé de Kpandroma, nouvellement construit à la sortie sud du centre commercial portant le même nom en secteur des Walendu Pitsi dans le territoire de Djugu, sous financement de la Banque mondiale à travers le Fonds social de la République Démocratique du Congo.

« Vous avez suivi que le chef de l’État était venu parce qu’il se passait beaucoup de choses dans le territoire de Djugu. Si nous sommes ici aujourd’hui, c’est pour chercher comment bâtir une paix définitive. Que chaque personne vaque à ses occupations pour qu’il y ait développement, désolidarisons-nous des gens qui peuvent troubler cette paix et créer de division entre nous. Nous voulons la paix et la sécurité, nous ne voulons pas que les gens viennent se soigner ici parce qu’ils ont été blessés dans des violences, que ça soit pour des problèmes de santé auxquels nous devons faire face », a dit le gouverneur de la province dans son discours à la population venue nombreuse devant le nouveau bâtiment inauguré.

Le chef de l’exécutif provincial de l’Ituri, entouré des membres du comité provincial de sécurité, de son vice ainsi que du président du bureau de l’Assemblée provinciale, a procédé à la coupure du ruban symbolique avant de remettre à l’infirmier titulaire de ladite structure sanitaire une enveloppe de 1 million de francs congolais devant servir à l’approvisionnement en médicaments.

Le centre de santé de Kpandroma né en 2012 et appartenant à l’église anglicane, fonctionne avec 12 agents dont deux infirmiers du nouveau A1. Son infirmier titulaire LOMBUNI GYAKI qui, dans son discours de circonstance, a exprimé sa reconnaissance envers le gouvernement congolais et la population de son aire de santé pour leur contribution ayant abouti à l’achèvement de cet ouvrage, déplore cependant que seuls cinq de ses douze agents bénéficient de primes de l’État. La moyenne de fréquentation de ce centre de santé est de plus de 1.240 patients par mois.

Jean-Baptiste Bimozo/lecoqdelest.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 × 8 =