Accueil » RELIGION » Mahagi/Religion: Une nouvelle paroisse, un nouveau Curé au Diocèse de Mahagi-Nioka

Mahagi/Religion: Une nouvelle paroisse, un nouveau Curé au Diocèse de Mahagi-Nioka

Il compte dorénavant 21 paroisses. Le Diocèse de Mahagi-Nioka a érigé l’implantation pastorale d’Amee en paroisse. Les cérémonies afférentes ont eu lieu du 04 au 05 janvier courant. Elles ont été présidées par l’évêque de Mahagi-Nioka, Sosthène AYIKULI.

Les activités débutent par la dédicace de l’église paroissiale. Une cérémonie durant laquelle un frère carme émet ses vœux perpétuels.

La cérémonie consiste dans l’onction, au Saint-Chrême et de l’autel et des murs de l’Eglise par 12 croix. Ce sont-là les symboles des 12 apôtres, colonnes de l’église. On procède é également à l’illumination et l’encensement de l’autel et de l’assistance.

L’évêque de Mahagi-Nioka invite l’assistance au respect de l’église.  » L’Église, c’est le lieu où se rassemblent les fidèles pour écouter la parole de Dieu, pour célébrer les Sacrements. L’autel, c’est le lieu du sacrifice eucharistique, le lieu où le Christ s’offre à nous. Voilà pourquoi je vous invite au respect de cet édifice », exhorte le Mgr Sosthène AYIKULI.

Cap sur l’érection canonique de la paroisse. Nous sommes le 05 janvier. La messe est en cours. Le Chancelier lit le décret d’érection canonique. »Est érigée en paroisse Sainte-Thérèse de l’enfant Jésus, le territoire jadis appelé ‘implantation pastorale d’Amee’ « , laisse entendre le Secrétaire de l’Evêque.
Ce derniet lit, ensuite, le Décret portant nomination du nouveau curé, le Père Jean-Paul UNYUTHI WAKUNG’A.

L’élu professe sa foi et renouvelle son engagement sacerdotal.
L’officiant lui lui remet bible, l’étole et la chasuble ainsi que le trousseau de clé. « Ce sont-là les signes de la charge du curé: enseigner, sanctifier et gouverner », commente l’abbé Olivier CANUROMA.

Le représentant des chrétiens et le Curé de Nioka présentent cette paroisse comme l’aboutissement d’un cheminement datant de 1965 et la réalisation des promesses faites par Messeigneurs Thomas KUBA, Marcel UTEMBI et Sosthène AYIKULI.

Le Commissaire des Carmes au Congo, Père Cléophas MAGHULU, exhorte les fidèles tenir la main de leurs pasteurs.

« Révérend Père Curé, le Décret lu par l’abbé Chancelier montre que votre paroisse est hétérogène. Vous avez donc la mission de fédérer les fidèles atour de la paix », recommande l’administrateur de territoire de Mahagi, Alfred BONGWALANGA au nouveau Curé.

Plusieurs personnalités prennent part à ces cérémonies de la nouvelle paroisse confiée aux Carmes.

Jean-Claude Ubegiu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 + 18 =