Mahagi:Malgre un bléssé ,la Société civile salue le succès de la ville morte, déplore les déviations de la population et police à Mukambu


La population du territoire de Mahagi a observé une journée ville-morte lundi 03 juin 2019 sur appel de la société civile locale.

Pour le coordonateur territorial de cette structure d’appui à la democratie à Mahagi,joint par lecoqdelest.net, le mot d’ordre a été suivi non seulement à Mahagi-centre, mais également dans plusieurs centres de négoce du territoire portant le même nom.

Hilaire UNENCAN a fait savoir que leurs actions vont s’ intensifier pour obtenir la sécurité totale sur l’ensemble du territoire.

 » Nous avons nos stratégies internes après cette jour ville-morte si l’autorité est restée insensible à cette insécurité » a dit Hilaire UNENCAN.

Il a toutefois fustigé le comportement de la population de Mukambu transformant la ville-morte en une marche.Tout en condamnant le tir de balle sur la population par la police,il interpèlle cette dernière au professionalisme.

 » Nous regrettons la marche improvisée à Mukambu(Awasi et Ramogi), tout en comprenant l’ampleur de la situation sur place, nous appelons tout le monde à la retenue. Par balle perdue, un manifestant a été atteint au pied et est admis au soins à Angumu, ce qui est déplorable de la part de la police qui est censé encadrer et protéger la paisible population » regrette le coordonateur territorial de la société civile.

Notez que l’appel de la société civile à observer cette journée ville morte est suite à l’inaction de l’armée via les autorités à l’offensive des assaillants venant du terriroire de Djugu pour attaquer le littoral du lac Albert en territoire de Mahagi.

Dieu Merci THUAMBE