Accueil » ECONOMIQUE » Rdc-Ituri: Vers une formalisation du petit commerce frontalier avec l’Ouganda

Rdc-Ituri: Vers une formalisation du petit commerce frontalier avec l’Ouganda

La barrière douanière de Mahagi(Anzida) en Ituri(Credit-photo Joël Ular du COMESA)

Le petit commerce frontalier en province de l’ituri est en train d’être formalisé depuis l’investiture du gouvernement Bamanisa en date du 12 juillet 2019.

A ce jour, environ 1.781 petits commerçants frontaliers ont été identifiés dont 1.234 en territoire de mahagi, regroupés au sein de 12 associations, et 547 en territoire d’aru regroupés en 3 associations des petits commerçants frontaliers.

Ces chiffres ont été livrés à la presse lundi,28 octobre 2019 par Bati Muki Ézéchiel, ministre provincial de l’ituri en charge du commerce au cours de la présentation de son bilan de 100 jours.

Le ministre a indiqué qu’au moins 15 dirigeants des associations de petits commerçants frontaliers de mahagi et les responsables de services frontaliers ont été sensibilisés sur la charte et le régime commercial simplifié du COMESA(marché commun de l’Afrique de l’est et de l’Afrique australe),sur le traitement de petits commerçants frontaliers en date du 03 octobre 2019 à Nebbi en Ouganda.

Bureau de facilitation COMESA à Anzida, douane de Mahagi (crédit-photo, Joël Ular ,COMESA)

A l’en coire , un comité local de facilitation de petit commerce frontalier en ituri a été également mis en place en collaboration avec COMESA.

Déjà un projet d’arrêté provincial portant réglementation de petits commerces frontalier en province de l’ituri a été adopté par le conseil des ministres et est encours d’examen approfondi à la commission des lois du gouvernement provincial.

Seraphin Batchulu notre permananent à Bunia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 24 =