Accueil » SOCIETE » Watsa-affaire 300.000$: Odon Bulery libre,image galvaudée, son avocat Maître Bule indigné par cette poursuite cavalière soit-elle

Watsa-affaire 300.000$: Odon Bulery libre,image galvaudée, son avocat Maître Bule indigné par cette poursuite cavalière soit-elle

Mieux vaut un voleur pris la main dans le sac que celui surpris le sac dans la main. Car, le second est véritablement dangereux et sans pitié.

Et c’est le rapport que tout le monde attend du parquet dans le dossier opposant le ministère public à Odon Bulery le coordonnateur de la société civile de Watsa autour d’une somme d’environs 300.000 dollars américains, somme retirée pour l’achat d’un espace qui abriterait une clinique moderne au profit de la communauté de Watsa.

Interpellé par le parquet de Watsa, puis y est resté pour besoin d’enquête pendant au moins 48heures , celui que le parquet poursuit est libre provisoirement depuis ce mercredi 25 septembre 2019.

Le dossier suit son cours normal jusqu’à sa clôture par le parquet.

Dans un échange avec lecoqdelest.net, maître Dieudonné-Albert Bule indique que la mise en liberté de son client n’énerve en rien la loi tant il est admis que la liberté est la règle et la détention l’exception, toutefois le chemin reste encore long car il se battra jusqu’à la fin pour que l’innocence d’Odon Bulery soit prouvée et que son image qui a été galvaudée par cette poursuite aussi cavalière soit-elle soit rétablie.

« le chemin reste encore long pour nous car nous nous battrons jusqu’à la fin pour que son innocence soit prouvée et que son image qui a été galvaudée par cette poursuite aussi cavalière soit-elle soit rétablie. Au stade actuel nous nous privons de dire ce que nous allons entreprendre mais bientôt on aura de notre suite », a dit Dieudonné-Albert Bule avocat de l’accusé.

pendant ce temps, la nouvelle société civile du Congo, section de Watsa se dit indigné de cette mise en liberté provisoire avant l’éclaircissement de l’affectation de ces fonds au public, son coordonnateur Jean- cephas dit se ressourcer encore enfin de déposer les données à la justice.

Pour le forum pour le développement communautaire, c’était une surprise d’attendre l’interpellation de son membre Odon Bulery qui n’a reçu que mandat du bureau pour agir au nom de la communauté moyennant une notification, Samuel ayikuli , son vice-président a indiqué à la presse au sortir de la réunion tenue ce mercredi 25 septembre que le parquet de Watsa dans sa mission ne devrait que s’adresser au forum.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
33 ⁄ 11 =