Watsa/Education: L’ONG IDEM en campagne de 7 jours sur  l’importance de livre et la promotion de la lecture à l’occasion de la  Journée Mondiale du livre et du droit d’auteur

Watsa/Education: L’ONG IDEM en campagne de 7 jours sur l’importance de livre et la promotion de la lecture à l’occasion de la Journée Mondiale du livre et du droit d’auteur

Dans le cadre de la journée internationale de livre et droit d’auteur célébrée chaque 23 avril , l’Organisation Non Gouvernementale de Développement, Initiative pour le Développement et l’Education Multi-sectorielle(IDEM en sigle), vient de lancer ce mardi une sensibilisation sur l’importance de livre et la promotion de la lecture.

Plusieurs écoles seront visitées avec comme point de lancement le groupe scolaire l’Avenir(section primaire et secondaire), et le complexe scolaire les aigles primaires et secondaires.

A encroire, Jean Pierre IMI Junior Nenyengwe, au moins quatre écoles par jours seront au rendez-vous durant 7 jours de campagne de sensibilisation avec l’objectif de rappeler le rôle essentiel de la lecture dans l’expression de la diversité culturelle.

Véritable vecteur du savoir, le livre permet de rapprocher les peuples autour d’un héritage universel tout en préservant et valorisant leur culture, leur identité et leur langue. La thématique choisie de 2018 s’inscrit dans le contexte de célébration de l’Année internationale des langues autochtones.

En célébrant la journée mondiale du livre et du droit d’auteur dans le monde entier, l’UNESCO s’efforce de promouvoir la lecture, l’industrie éditoriale et la protection de la propriété intellectuelle à travers le droit d’auteur.

Notez! Le 23 avril 1616, disparaissaient Cervantes, Shakespeare et Garcilaso de la Vega dit l’Inca. Le même 23 avril marque aussi la naissance, ou la mort d’éminents écrivains tels que Maurice Druon, K. Laxness, Vladimir Nabokov, Josep Pla ou Manuel Mejía Vallejo.
C’est pourquoi, cette date ô combien symbolique pour la littérature universelle, a été choisie par la Conférence générale de l’UNESCO afin de rendre un hommage mondial au livre et à ses auteurs, et encourager chacun, en particulier les plus jeunes, à découvrir le plaisir de la lecture et à respecter l’irremplaçable contribution des créateurs au progrès social et culturel.

Rappelons quel’idée de cette célébration trouve son origine en Catalogne (Espagne) où il est de tradition d’offrir une rose pour l’achat d’un livre. Le succès de cette initiative dépend essentiellement du soutien que peuvent lui apporter les milieux intéressés (auteurs, éditeurs, libraires, éducateurs et bibliothécaires, institutions publiques et privées, organisations non gouvernementales et médias) qui sont mobilisés dans chaque pays par l’intermédiaire des Commissions nationales pour l’UNESCO, les associations, centres et clubs UNESCO, les réseaux d’écoles et de bibliothèques associées et tous ceux qui se sentent motivés pour participer à cette fête mondiale

Rédaction/lecoqdelest.net

Laisser un commentaire

Résoudre : *
36 ⁄ 12 =