WATSA: l’entreprise CCF lance le début de la distribution des livres aux écoles des territoires de Watsa, Faradje et Aru

Les installations du Groupe scolaire l’Avenir sis au quartier le brun(Lebere) à Durba a servi au lancement du processus de la distribution des livres dans les écoles maternelles, primaires et secondaires ce mardi 27 Novembre 2018.

L’oeuvre est de la société CCF, une plateforme d’entreprise chargée de la logistique et de transport des materiels de la société Kibali Gold mine répresentée par Phillipe Deconincka.

C’est dans le cadre de la responsabilité societale que ce don intervient pour contribuer au développement des projets communautaires: »Notre communauté doit participer au développement communautaire, la communauté locale doit profiter de l’implantation de l’entreprise, c’est pour celà que dans le cadre des projets sociaux-economiques à impact visible, nous avons pensé investir dans l’Education. » a-t-il dit.

Ce projet a comme but ,la promotion de la qualité des matériels didactiques dans les différentes écoles oeuvrant sur toute l’étendue des territoires de watsa,Faradje et Aru.

Ces outils sont déstinés à renforcer la capacité intellectuelle des élèves.

Charles Wells , Directeur général de Kibali présent à cette cérémonie, a fait savoir que la présence de la société Kibali Gold mine est de renforcer et montrer à la communauté locale l’importance de l’éducation après avoir remercier le partenaire pour avoir atteint son objectif; celui de rehausser le niveau intellectuel des enfants, nous demanderons.

L’ayant obtenu, le donnateur invite les écoles à leurs utilistations rationnelles et ne doit pas faire l’objet de la vente car ce sont des supports didactiques déstinés à promouvoir l’Education de la future génération .

Une satisfaction du côté de la direction scolaire du GSA, première beneficaire.

Le chef de la sous-division de watsa a expliqué devant l’assistance que le matériel didactique est une des prémières conditions de progrès et de survie d’une école et a demandé aux écoles bénéficiaires de s’en approprier et de les garder à bon escient.

Environ quarante milles livres des domaines confondus seront distribués aux écoles ciblés sur toute l’étendue des territoires de watsa, Faradje et Aru dont le coût total est estimé à plus au moins cinquante milles euros, l’ équivalent de cinquante cinq milles dollars américains.

Caleb bodio/lecoqdelest.net